JIL depuis 1927 une histoire de sous-vêtements

Naissance d'une marque

JIL tient son nom d’André GILLIER, fondateur en 1825 d’une entreprise de bonneterie de la région de Troyes, qui aura l’audace de lancer la première marque de sous-vêtements pour homme dans les années 20.

Nous sommes exactement en 1929, 16 ans plus tôt le mot « slip » est apparu pour la première fois dans la revue « l’Illustration » pour dénommer « une culotte ou un caleçon très court ».

La guerre est également passée par-là et les hommes ont appris à ne plus s’embêter avec des caleçons de toile dont la longueur oscillait jusqu’alors entre la cheville et le genou. Dans les années 20, l’apparition du sport dans les loisirs contribuera également à démocratiser « ces slips pour athlètes, en jersey fin, avec élastique serrant la ceinture et les cuisses ».

En contractant son nom, André GILLIER labellise son produit pour donner naissance à la marque JIL qui depuis près de 80 ans, fait la révolution dans son secteur grâce à son sens aigu de la créativité.

 

 

Les Etablissements André Gillier se sont appuyés sur leur savoir-faire incontesté dans la maille pour mettre au point des sous-vêtements délivrant confort et bien-être aux hommes.

Et dès la première saison de JIL en 1929, ils créent un slip avec une poche à ouverture sur le côté
Le fameux modèle qui par la suite, sera largement repris par les autres marques du secteur sous diverses appellations telles que « slip kangourou », « jockey » ou encore « australien »…
Mais comme à cette époque, l’habillement masculin en général, et les dessous des hommes en particulier, ne font jamais partie des sujets de discussion dans les dîners en ville, ces Messieurs les adopteront petit à petit sans que cela fasse la une des magazines !

 

En traversant son siècle, en s’associant aux grands mouvements socioculturels, JIL confirme ce tempérament permanent d’innovation et devient une marque de références sur le marché du sous-vêtement masculin.

Sa forte personnalité de marque, associée au souci constant du confort et du bien être de l’homme, en séduit plus d’un.

1960-1990

En 1968, JIL fomente une révolution ! La marque envahit le petit écran et réalise la toute première «réclame » télévisée de l’histoire du sous-vêtement masculin : « JIL, les sous-vêtements pour hommes qui ne font pas rire les femmes »

Les hommes retiennent le détail et JIL se hisse comme roi de la communication en perpétuant des campagnes publicitaires aux visuels bien sentis soulignés par des slogans chocs.

« Ne changez plus de couleur en vous déshabillant… » (1970), un jeu de mots pour lancer sa ligne de slips « jeans » en pleine ère de la mode denim.

 

« Les sous-vêtements des maris gâtés » (1971) illustré par un Tarzan en slip immaculé qui fait le beau devant sa Jane au cœur de la Jungle, également Adam et Eve.

 

Et en 1972, « toutes les femmes peuvent s’offrir un mari en JIL », clôturent cette vague humoristique.

 

En 1974, un slogan chic et choc accompagne 2 inédits, le slip taille basse et les dessous couleur jean.


Et toujours en 1974, exploitant toutes les opportunités, JIL rebondit avec humour sur la mode du streaking (courir nu) : « le streaking ne passera pas ! » montrant une foule de naturistes s’enfuyant dans leur plus simple appareil…

 

JIL n’en finit pas de dédramatiser le slibard de ces Messieurs en rebondissant avec humour sur l’actualité du moment.

Milieu des années 70, JIL change de message et focalise sa communication sur ses nouveaux produits : le slip taille basse en 1974, les « Discrets de Jil » en 1977..


Les Dessous relookent le vêtement, les tendances évoluent vite. La pub montre une femme effeuillant son homme vu que « pour voir ces dessous invisibles, il faut le vouloir ! »

 

Au fil des saisons, JIL cherche également à innover en permanence pour coller aux besoins vestimentaires des hommes. Le lancement des slips de couleur participera au succès grandissant de la marque JIL qui deviendra leader du marché en cette année 1977.

 

La campagne de 1979, subtile et généreuse, « JIL, c’est doux, JIL c’est fou » accroît encore plus les ventes…


En 1986, la marque lance une griffe haut de gamme de dessous en soie et fil d’Ecosse les « J de JIL », et dévoile un homme nu « elles me préfèrent en JIL » (qui restera dans les annales).

1990-2000

En 1992, JIL demande à Etienne CHATILIEZ de réaliser sa prochaine campagne publicitaire télévisée avec la participation de Catherine Lara, Inès de la Fressange et sa Majesté la Reine d’Angleterre…

Deux vagues d’une centaine de passages « pas sages du tout » animeront les soirées de l’hiver 92-93 avec leurs p’tites phrases volées du type :
« -Vous m’avez l’air très bien dans votre slip aujourd’hui ! » .
« -Oui, Monsieur le PDG » ;
« Entre nous, quel est le secret de votre réussite ? » ;
« - Je change de slip toutes les 2H ! »..

Quinquagénaires ou jeunes hommes d’affaires, sportifs ou yuppies, les hommes s’épanchent sur leurs slips JIL et le bien- être que ces derniers procurent…

Egalement en 1992, JIL sponsorise les Guignols de l’info sur Canal Plus.

Deux ans plus tard, JIL joue la carte de l’environnement avec ses modèles O’Coton en fibres 100% naturelles.(1994)

La même année, JIL propose de « Testez votre Slip » en s’affichant en 4X3 pendant plusieurs semaines.

Spécialiste dans l’âme et surfant encore et toujours sur l’humour, la marque crée en 1995, le slip pour gaucher avec ouverture du bon côté :
« S’il l’on demandait aux droitiers de les porter, ils seraient bien embêtés »
Une invention qui concerne 577000 hommes français en âge de porter un slip !

L’année d’après (1996), la marque innove encore avec le slip d’été fait d’une maille à trou-trou impeccable pour les jours de canicule !

En 1998, la marque affirme sa modernité avec simplicité.

Les années 2000

En 2000, les chiffres (source secodip) montrent que les slips et caleçons ne cessent de grapiller des parts de marché ( 18% en volume et 22% en valeur) bien que le slip demeure toujours majoritaire à 57%.
Les hommes sont de plus en plus soucieux de leur tenue et achète leurs dessous avec discernement. Ils veulent des matières douces et confortables, voire techniques comme celles portées par les grands sportifs.
JIL a donc emboîté le pas des tendances en utilisant dans ces collections des fibres modernes telle que le Lycra®, le Modal®, le Méryl®… pour délivrer un maximum de confort à ces Messieurs.

En l’an 2000, JIL est également réapparu sur les panneaux d’affichage avec une campagne qui montrait combien les femmes ne restent pas indifférentes aux hommes en dessous JIL. C’était également l’occasion de lancer la nouvelle identité visuelle de la marque qui est soulignée du légitime slogan « Male Underwear ».

La communication « séduction » s’intensifie en Avril 2003 lorsque JIL lance une opération nationale lors de la Saint Jules le 12 de ce mois.
A cette occasion, JIL célébrait tous les Jules et donnait l’opportunité à leurs partenaires de dédicacer une déclaration d’amour à remettre dans les urnes des magasins participants.
La plus belle des déclarations fut publiée en pleine page du journal libération le 3 Mai 2003.

L’année 2004 marque une véritable révolution.
Fini le slip blanc de grand-père ! Les temps changent. Les dessous masculins n’ont plus rien à envier à ceux de Madame : matières souples, anti-transpiration, anti-bactéries, légèreté, coupe classique ou sexy…
On remarque une baisse des ventes de slips (-15% en valeur) dû au succès incontesté des shortys et boxers moulants (en progression de 10%). Mais on peut noter également une ascension, bien que lente mais véritable, des ventes de strings.

Surfant sur la tendance, JIL s’est associé depuis plusieurs saisons à des créateurs spécialistes du sous-vêtement masculin comme Stéphane PLASSIER ou encore Paul MARCHAND pour travailler le style des collections et faire que chaque Jules trouve son JIL ! !

Sans oublier que JIL INTERNATIONAL (nom actuel de la société) est également un spécialiste dans la conception et la fabrication de produits pour la grande distribution, avec sa propre marque ORLY (aujourd’hui en sommeil) et des marques distributeurs pour Leclerc, Auchan, Carrefour …

En 2004, JIL marque, la même année, son relancement publicitaire et revient sur le devant de la scène avec sa campagne résolument provocante « JIL POUR NOUS LES FEMMES » conçue par et pour des femmes.

En 2006, Nature, Authenticité, Art de Vivre et Qualité orchestrent, plus que jamais les produits de la marque JIL.

2008, marque un nouveau tournant pour JIL qui prépare ses 80 ans.

FAQ | Conditions générales de vente | Plan du site | Mentions légales | Contactez-nous | Sous vêtements pour homme Mariner